Tenir ?

Je n’écris pas beaucoup en ce moment et une fidèle lectrice me l’a fait remarquer gentillement mais je traverse une des périodes les plus dures depuis que mon SED a explosé il y a un an.

Mon séjour à Briançon ne s’est pas déroulé comme je l’espérais puisque j’ai été en crise aiguë les 2/3 du séjour. J’ai pu profiter de l’air de la montagne et des soins toujours si bienveillants de l’équipe mais je n’ai guère pu faire de ré-entrainement physique. Je suis déçu.e mais ma déception est noyé.e dans ma douleur. En effet, en ce moment je me demande comment je tiens tellement la douleur est constante et élevée (surement 6/10  avec des moments plus hauts mais comme elle est permanente je ne sais pas si la coter a encore du sens) Je suis alité.e plus de 90% de mon temps et je n’ai pas encore pu retrouver mon chez-moi adoré et ma solitude chérie. Vraiment ne plus être chez-moi est devenu une douleur morale constante.

Honnêtement tant au niveau de mon SED, qu’au niveau autistique, je suis au bord de la rupture en permanence. J’en suis au point où j’aimerais craquer un bon coup pour ne plus sentir cette tension permanente en moi mais je ne peux pas me le permettre tant que je ne suis pas chez moi.

Et pour finir d’ici une grosse semaine je vais être hospitalisé.e dans une unité antidouleur pendant 8 jours pour essayer de moins souffrir et de mieux gérer la douleur. L’hospitalisation en elle-même est positive mais ça veut dire quitter de nouveau ma fille-chatte, aller dans un lieu inconnu, rencontrer plein de gens nouveaux, me soumettre une fois de plus à la collectivité et j’ai de grosses larmes d’autiste qui coulent à l’intérieur tellement je suis angoissé.e par cette perspective.

Alors je tiens, je continue à tenir au prix d’angoisses, de cauchemars, de douleurs toujours plus violentes. Pourquoi je continue à tenir ? Je ne sais pas. Surement car la vie m’a appris à tenir dans toutes les situations et à continuer à me battre mais je me dis qu’il a un moment où tout cela va devenir complètement absurde.

Je l’ai déjà dit mais l’autisme et le SED s’alimentent l’un et l’autre et je ne peux pas ne pas m’en vouloir de ne pas être plus fort.e.

45421447_2111894775791396_4027830818498936832_n

Prenez soin de vous, pensons à nous, les un.es et les autres, prenons soin de nous et des autres NA et non-valides et continuons à nous battre dans ce monde validiste et psychophobe. Je réponds toujours à vos questions avec plaisir même si je mets parfois du temps.

Un commentaire sur “Tenir ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s